Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 14:42

 

 ..... notre vie continue plus tout à fait la même, pas tout à fait une autre mais au plus profond  de nous, nous la savons brisée, nous la sentons fragile, nous la devinons en équilibre instable....nous avançons à pas de loup vers ce qu'on appelle l'avenir....prudemment nous avons élu domicile au sommet de cette colline que nous avons eu tant de mal à gravir, nous ne nous  sentons pas encore la force de la dégringoler à toute vitesse de peur de se prendre les pieds dans les mauvaises herbes....le retour à la vie est un autre combat, la fin du précédent à laisser une terre aride où rien ne pousse que la peur et l'angoisse, le prochain devrait nous libérer et faire pousser les fleurs du mieux-être dans un premier temps, d'un semblant de bonheur dans un second mais il reste toujours un petit bout de terre sèche où un cactus au doux nom de" trouille "s'accroche dans cette prairie que l'on voudrait totalement verte.....

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by valérie - dans retour à la vie
commenter cet article

commentaires

Lorence 17/06/2011 09:26


Brisée non, je dirais qu'elle est avec une grande blessure qui ne demande qu'a cicatriser mais démangera de temps en temps. la peur sera là mais elle se fera petite la plupart du temps, vous
apprendrez à la domestiquer et à lui laisser une toute petite place, ce ne sera pas facile mais vous avez déjà tellement surmonté de choses.


valerie 10/06/2011 13:51


Tes mots sont justes....
Je ne suis pas sure que l'on retrouve "une vie normale" après, on apprivoise sa nouvelle vie....
Plein de gros bisous
Val


Marlène 07/06/2011 22:21


Chère Valérie,

Pour avoir vécu une expérience un peu similaire avec mon petit (à l'époque, 5 ans) Emile, mais en 1000 fois moins terrorisant, en 100 fois moins long, je peux te dire que la prairie n'est jamais
verte. La trouille sera toujours là.
Je pense que c'est sans doute la leçon - que je peux formuler de cette manière parce que 3 ans après, tout va très très bien- c'est d'apprendre à vivre avec ce cactus, ce chardon, cette épine...
pour toujours. Sans doute que maintenant, elle te gâche la vue sur cet avenir dont vous avez dû rêver malgré tout, mais petit à petit, elle va s'installer dans le paysage, et elle n'empêchera pas
ce paysage d'être doux, magnifique et vert. Laissez-vous le temps d'accepter cette ombre au tableau, vous avez vécu tellement pire!
Trois ans après, alors qu'il s'agit de trois ans de vraie rémission (sans alarme, sans la moindre épisode de suspicion), au moindre mal de ventre, je file directement aux urgences, et au moindre
signe de fatigue ou un manque d'appétit, j'exige en transe une prise de sang. Et je commence à me dire que c'est normal. Cette peur-là ne se laisse pas déloger si facilement. Prends les jours comme
ils viennent... et un jour vous roulerez sur l'herbe verte sans vous souciez des chardons ou des cactus.


agnes 05/06/2011 23:02


pas de mots mais des énormes pensées et une tonne de courage pour que votre champion réussisse ses premières épreuves du bac....Ce sera la première fleur dans votre grand jardin...
Bien à vous.
Agnès et sa maman


erica 04/06/2011 23:24


très touchant votre texte ! tout de bon pour la suite on y croit fort bisou


Présentation

  • : le lymphome d'Aymeric
  • : Aymeric est atteint d'une forme rare de lymphome : un lymphome B diffus à grandes cellules. c'est l'histoire injuste de son combat qui dure depuis octobre 2007 et qui a rechuté à deux reprises...
  • Contact

Recherche

Pages