Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 10:53

la semaine passée a été difficile pour Aymeric, son arrivée au centre de réeducation l'a mis face à une réalité qui nous fends le coeur et qui pourtant est le reflet de trois années de lutte.

 

les personnes qui côtoient notre champion savent qu'il était un enfant, puis un adolescent sociable mais ces années de combat, l'ont, de fait , isolé .

 son combat n'est plus celui des autres, autant au début de la maladie il était très entouré, autant au fil du temps les liens se sont distendus, pour aujourd'hui n'avoir garder que 2-3 copains toujours présents.

il espérait recréer très vite des liens dans ce centre où nous n'avons eu de cesse de lui dire qu'il rencontrerait des gens de son âge, mais nous avions oublié un détail de taille, Aymeric se refuse à perdre du temps, et justement nouer des relations prends un peu de temps....

mardi soir, Thierry et moi avons été retourné par les larmes de notre fils qui ne tarissaient pas malgré nos mots de réconfort.

il a été très dur avec lui, se trouvant " nul "?!?!?, n'ayant aucun sujet de conversation !?!?!?, ne sachant pas se faire comprendre !?!?!? ne comprenant pas son admission au centre alors que son état n'est en rien comparable à certains jeunes en fauteuil, accidentés pour beaucoup etc.....etc....

une mise au point avec le personnel du centre s'est imposée.

comme Aymeric recommence à être autonome, les soignants n'avaient pas pris la mesure de son vécu, et ne se sont pas rendu compte que tous ces changements étaient une source d'angoisse pour lui ......choses dites, choses rétablies...

 

mais ces larmes sont aussi le ras le bol enfin exprimé d'un petit garçon trop vite propulsé dans le monde des adultes, d'un adolescent voulant protéger à tous prix ses parents, d'un jeune adulte que les derniers évènements ont fragilisé, Aymeric admet ENFIN qu'il n'est pas un sur-homme.......je trouve ce grand pas très salutaire.

 

Thierry et moi allons devoir nous comporter en adultes responsables, soutenir notre fils pour qu'il puisse progresser mais se tenir en retrait pour qu'il puisse retrouver une vie sociale sans nous........se soigner de notre ultra présence, panser notre ultra fusion pour ne pas l'empêcher d'avoir sa vie.......lui permettre de grandir ........

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by valérie - dans encéphalite
commenter cet article

commentaires

Anne-Laure 11/02/2011 15:53


oui il traverse cette épreuve de la maladie à l'âge le plus délicat celui où on grandit... C'est normal qu'il se trouve nul!Un jour j'ai trouvé une feuille de cahier où mon fils s'auto-analysait
avec une sorte de détachement froid qui m'a stupéfiée. Lui aussi se trouvait parfois "nul" et même décalé par rapport à ses copains qui le trouvent trop "réfléchi"!!!!


chryjs 10/11/2010 19:20


Ouh mais j'avais raté le commentaire numéro 31. Colette Aymeric a surement beaucoup plus besoin de ses parents que de votre malfaisance et de votre suffisance prétentieuse.

Je vous adresse un petit bisou de la mort et sa sucette à cancer.


FLOREAL 10/11/2010 15:45


bonjour je suis aymeric et ses parents en silence chaque semaine depuis plus de 2 ans !! je suis choquée de des gens se permettent de juger des parents d enfants malades commeca !!! moi ce blog ma
vraiment aider a faire face a la maladie de ma fille et je remercie de tout coeur les parents aymeric et bon courage a ce super CHAMPION


chryjs 10/11/2010 14:33


Ha mais j'ai comme l'impression de retrouver l'isa qui était venue dire tout le mal qu'elle pensait de ma façon de gérer Noel avec mon fils... Son dernier Noël.

Comme quoi la cruauté mentale des sangsues leur donne longue vie.

Qui que vous soyez retournez donc vous occuper de vos animaux... Le jour où vous aurez en tant que PARENT à gérer vous-même un enfant gravement malade et là je ne parle pas d'asthme hein faudrait
pas comparer ça à un cancer quand même, et bien vous savez quoi on ne sera pas là pour vous soutenir.

Pour moi Aymeric est un champion, un CHAMPION CHAMPION CHAMPION CHAMPION CHAMPION CHAMPION CHAMPION
et si ça vous ennuie que je l'écrive je le répèterai à l'infini. Il est autant un champion que mon fils Mathieu, que Martin, Noa, Mathis, Laura, etc etc certains sont encore là d'autres sont morts
ça ne change rien à leurs qualités.


grandmamie 10/11/2010 14:02


@colette : du vent chere madame, ici pas de miserabilisme, juste une famille qui a besoin d etre soutenue et vos propos subjectifs ne sont pas fait pour soutenir mais pour faire mal. alors du
balai! on n a pas besoin de vos ecrits, leur odeur est miserabiliste.


Présentation

  • : le lymphome d'Aymeric
  • : Aymeric est atteint d'une forme rare de lymphome : un lymphome B diffus à grandes cellules. c'est l'histoire injuste de son combat qui dure depuis octobre 2007 et qui a rechuté à deux reprises...
  • Contact

Recherche

Pages